Retour à l'acceuil Venez partager votre admiration ... Grimoire d'or Tous le visuel HP Un pti vote ? Et la magie continue ... Pour nous contacter...

 

 

 Interview Gary Oldman - Scotsman :  
 

Harry Potter est magique quand on a besoin d’un travail et d’argent, déclare Oldman au sujet d’Azkaban. Par EILEEN CONDON.

Demandez à la plupart des acteurs pourquoi ils veulent apparaître dans un film Harry Potter et ils vous diront c’est parce qu’ils sont de grands fans des best-sellers.

Gary Oldman, quant à lui, est un peu plus honnête – presque trop franc.

« J’avais besoin du travail. » avoue-t-il sans hésitation. « Je n’avais pas travaillé depuis quelques temps – environ deux ans. Donc je me suis dit que ce serait bien de retourner au travail et de gagner un peu d’argent. Pour payer les factures. »

Néanmoins, l’acteur tant acclamé sait également que s’il veut gagner quelques sous, il n’y a pas de meilleur moyen que de le faire par un rôle dans le phénomène qu’est Harry Potter.

« C’est prestigieux. » dit-il avec un certain euphémisme. « Vous ne tournez pas seulement dans un film, vous rejoignez la famille d’une sorte de dynastie du cinéma je pense. C’est intéressant d’en faire partie. La base était bien et le réalisateur intéressant. »

Mais en plus de cela, Oldman, âgé de 45 ans, est le captif du titre de la dernière réalisation, Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, qui sort lundi.

Il joue Sirius Black, un sorcier énigmatique, qui aurait peut-être joué un rôle dans la mort des parents de Harry et qui s’est évadé de la prison d’Azkaban.

L’acteur né à Londres n’est pas étranger aux rôles sombres et sinistres. Il a une réputation enviable à Hollywood, grâce à ses inquiétantes prestations dans des films comme Dracula, Hannibal, Leon and JFK, dans lequel il jouait l’assassin Lee Harvey Oswald.

Mais l’acteur avoue qu’il est vraiment en train d’essayer de briser son image de dur.

« J’ai trois enfants qui aiment Harry Potter, donc c’est sympa d’être dans un film qu’ils peuvent voir, en sachant que c’est un travail pour lequel je m’absente douze heures par jour. Ils aiment bien se dire ‘Oh, alors c’est ça que fait Papa !’ Ils veulent vraiment voir les films. Un d’entre eux a lu tous les livres comme il a 15 ans. Les deux autres sont trop petits, mais ils aiment les films. »

Mëme s’il admet qu’il n’est pas « le plus grand fan de Harry Potter au monde », Oldman ne tarit pas d’éloges envers sa créatrice, JK Rowling.

« J’aime beaucoup le fait qu’une femme ait inventé ce monde et ait redonné le goût de la lecture aux enfants. J’applaudis tout ce qui peut éloigner un gosse d’une PlayStation ou d’une Gameboy. C’est un miracle en soi. » Déclare-t-il.

En entendant ce père dévoué parler de ses enfants, on a du mal à croire que c’est le même homme qui a trois mariages brisés derrière lui – dont un avec l’actrice Uma Thurman – et qui est passé par des cures de désintoxication, se battant contre des problèmes d’alcool et de drogue.

Néanmoins, l’acteur s’est adouci dernièrement et est déterminé à faire passer ses enfants avant tout. Il a trois fils : Alfie, 15 ans, né de son premier mariage avec l’actrice Lesley Manville, Gulliver, six ans et Charlie, cinq ans, qu’il a eus avec sa troisième épouse, Donya Fiorentino.

C’est pour ses garçons que Oldman, qui vit à Los Angeles, déclare avoir choisi de ne pas travailler ces deux dernières années.

« Je ne veux pas voyager. Je ne veux pas être dans une chambre d’hôtel loin de ma famille. Je voudrais tourner un sitcom à Burbank et me faire des amis. » Explique-t-il en riant. (NDLT : Burbank est une petite ville près de Los Angeles où se concentrent des industries des films et du cinéma.)

« J’habite à dix minutes de là et je pourrais rentrer à la maison pour le thé. J’ai 45 ans maintenant, je ne veux pas aller au Maroc avec Oliver Stone. Certaines opportunités se présentent et je les aurais saisies il y a dix ans, mais à présent je préfère les laisser à quelqu’un d’autre. »

« Avec Harry Potter c’était la première fois depuis des années que je quittais la maison, et c’était un long engagement financier. J’ai été heureux de rentrer chez moi. Mon projet de ces dernières années était de rester à la maison avec mes enfants. »

On comprend bien que Oldman veuille ce qu’il y a de mieux pour ses enfants, sachant que sa propre enfance était tout sauf idyllique.

Il est né dans une famille de la classe ouvrière dans un quartier difficile au Sud de Londres, qu’il a dépeint dans son poignant film semi autobiographique, Nil By Mouth. Son père, un soudeur, est parti quand il avait sept ans, le laissant dans une maisonnée comptant uniquement des femmes, dont sa grande sœur, Laila Morse, qui interprète dorénavant le rôle de Mo Slater dans EastEnders (NDLT : Un sitcom britannique semblable aux Feux de l’amour).

Sa carrière d’acteur a débuté lorsqu’il a remporté une bourse pour étudier au Rose Bruford Drama College et il n’a pratiquement pas fait de faux-pas depuis, enchaînant de prestigieux rôles à la télévision, au théâtre et au cinéma.

Mais c’est Harry Potter qui devrait le faire connaître auprès d’une nouvelle génération de cinéphiles et l’acteur laisse entendre qu’ils ne devraient pas être déçus par le troisième volet.

« Je pense qu’il sera le meilleur de la série jusqu’à maintenant, parce qu’Alfonso Cuaron a mis son cœur dans ce film. » dit-il. « Il avait beaucoup de bonnes idées quand je suis arrivé, et nous avons essayé toutes les variations possibles de l’uniforme de prison. »

« Alfonso voit les nouveaux personnages qui étaient amis à Poudlard - Peter Pettigrew, le Professeur Lupin, Sirius Black et James Potter – un peu comme les Beatles. Sirius serait un peu comme John Lennon, qui est en quelque sorte le non-conformiste, avec son esprit tranchant et son franc-parler. Néanmoins, cela pourrait ne pas être l’idée que les gens se font de Sirius Black. Récemment, j’ai rencontré un enfant qui est venu sur le plateau de tournage, qui m’a regardé de haut en bas et a dit : ‘Je pensais que tu étais un peu plus pâle, tes cheveux sont un peu trop longs.’ Visiblement j’étais une grande déception. » Rajoute-t-il avec en souriant.

Déception ou non, Oldman a signé pour le quatrième film Harry Potter, mais dissuade les fans de trop s’attacher au personnage.

« Après le quatrième livre, rien ne va plus pour moi. Je m’étais dit ‘Ooh, le cinquième, le sixième, le septième. Je pourrais me faire quelques sous là’, donc j’ai été plutôt triste en découvrant ce qui lui arrivait. »

 

 

 

 

 

 moldus 

        sont connectés

            sur UHP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Envoyez vos infos, news ou images sur HP

 

UniversHarryPotter.com est un site non officiel. 

Tous droits réservés universharrypotter.com © Copyright Géraldine
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bross et de JK Rowling

 

Faire une donation  | Votez pour UHP

 

 

 

muggles currently online